Dr Jekyll et M Hyde

Q : « Bonjour,

Je suis l’associé dans une start-up (culture, loisirs). Je travaille avec mon associé avec qui nous avons bossé ensemble dans une grosse société, avant de lancer cette entreprise. Il y était contrôleur de gestion, et moi, j’étais à la DSI. Il y a environ un an nous avons trouvé les investisseurs, et maintenant il faut que l’affaire avance : nous devons vraiment générer du cash pour pouvoir payer nos investisseurs. Nous sommes surmenés et super fatigués. Mon associé n’arrête pas de crier sur moi pour un ‘oui’ et pour un ‘non’ ; il hurle, carrément : quand je rentre dans notre bureau sans frapper, quand je commence à lui parler lorsqu’il est occupé par autre chose, etc. Je comprends, que cette situation est provisoire, parce que nous avons la méga-pression de la part des investisseurs. Il n’était pas comme ça dans notre job précédent. Il était calme, souriant et prévenant. De temps en temps il s’excuse et explique comment il est stressé par le fait que nous sommes un peu en-dessous de nos prévisions financières initiales. C’est vrai que je ne connais pas grandes choses dans la finance et la comptabilité. Je suis plus à l’aise dans l’architecture technique et la technologie en général. Et dans ce domaine les choses avancent plutôt bien, même si nous n’avons pas encore les revenus que nous avons prévus. Je suis certain que la vraie personnalité de mon associé va être de retour dès que la pression retombe un peu. Qu’en penses-tu ?»

R : « Cher Tech–Non-Criard,

Il m’est égal si ton associé est expert dans le mouvement des écritures comptables ou même s’il est certifié CPA. Personne n’a le droit d’hurler, sauf dans les situations du type « ATTENTION, IL Y A UNE VOITURE ! ». Et ce n’est pas provisoire. Les personnes qui hurlent ont souvent des problèmes d’angoisse et d’irritation, elles/ ils ont besoin d’aide, mais pas du tien. De plus, les personnes qui crient considèrent qu’elles / ils en ont le droit. Hey, le Super Techos, est-ce que tu es veux supporter cette situation pendant des années ? Parce que dès que vous ayez atteint les objectifs fixés pour ces investisseurs, vous pourrez avoir besoin d’une autre levée des fonds, pour se développer encore plus. Et ensuite une autre…

Je ne crois pas que c’était cela que tu as envisagé en créant ta société : ces flottements de ton associé entre les personnalités de Mr Hyde et de Dr Jekyll. Surtout que de point de vue technique ta société a l’air de bien avancer (tant que tu ne prétends pas être expert en IFRS ou autres normes comptables). Alors, vas, trouves-toi un bon cabinet comptable et concentres – toi sur ce que tu sais faire le mieux. Ta persévérance va amener la réussite, ainsi que de nouveaux associés et partenaires.»

Source photo : Wikimedia

Partages

Commentaires sont clôturés.