Espoir angélique

Q : « Bonjour

Cette semaine j’ai rencontré un jeune homme très sympathique dans une belle brasserie parisienne. Nous avons brièvement échangé : il y a environ trois ans il a créé une société innovante dans le domaine de la santé. J’arrive à la fin de ma carrière professionnelle et je souhaiterais me tester en tant que business angel. Le projet de ce jeune homme m’intéressait, donc, je lui ai proposé de voir si je pouvais y investir. Il m’a laissé sa carte en disant que je pourrais l’appeler l’un de ces jours. J’ai pensé que c’était tout à fait correct de sa part : il ne m’a pas poussé à fixer le prochain rendez-vous, il n’a pas demandé mes coordonnées, etc. C’est comme s’il m’a laissé le contrôle de la situation. Je dois l’appeler, n’est pas ?»

R : « Cher Monsieur Le Contrôleur Angélique,

Est-ce qu’il vous a donné le contrôle ou est-ce qu’il a fait défiler devant vos yeux votre rêve ? C’est assez magique : il vous a fait sentir que vous avez le contrôle de situation, mais en réalité il n’est pas certain qu’il veut ou qu’il a besoin de votre investissement. Sans mentionner le fait que vous ne pouvez rien savoir sur la santé et les besoins réels de son entreprise.

Les relations entre les entrepreneurs et les investisseurs peuvent être assez subtiles, mais dans tous les cas, elles doivent se baser sur la confiance mutuelle. Votre confiance vis-à-vis de cette personne, est-elle intacte ? J’en ai quelques doutes.

Savez-vous combien de jeunes entreprises cherchent des investisseurs ? Des milliers et des milliers. Et je vous assure que si vous avez l’air intéressé par leur affaire, leurs dirigeants vont vous demander votre carte et vont vous demandez un rendez-vous pour une discussion plus approfondie. C’est ce que vous avez besoin pour faire un investissement, n’est pas ? Alors, je vous suggère fortement : mettez à la poubelle la carte de ce charmant jeune homme et allez trouver une belle start-up qui a réellement besoin d’un business angel, et qui vous donnera toute la satisfaction professionnelle que vous recherchez. »

Crédit photo : Wikimedia

Partages

Commentaires sont clôturés.