J’ai une idée géniale – les investisseurs l’adoreront

La levée des fonds, la recherche du financement des start-ups est tout sauf un processus rationnel. Nous avons vu les investisseurs qui finançaient, avec beaucoup d’enthousiasme, les idées les plus loufoques. Nous avons vu les idées d’une grande valeur, ayant beaucoup de potentiel, qui n’arrivaient pas à trouver le financement. Dans tous les cas, si vous avez décidé de lever les fonds pour le développement de votre entreprise, n’attendez pas que ce soit facile. Cette règle s’applique dans tous les pays, même dans les milieux entrepreneuriaux américains très médiatisés. La facilité de la levée des fonds dépend d’une multitude de paramètres, y compris de votre secteur d’activité.

La conviction que tout projet basé sur une idée géniale trouve facilement le financement, quelles que soient les conditions extérieures, se propage comme un virus dans la communauté entrepreneuriale. Les entrepreneurs expérimentés peuvent attraper ce virus s’ils se retrouvent dans un marché hyper médiatisé, mais tout débutant l’attrapant se retrouve clairement dans une zone à haut risque. Le processus de levée des fonds contient un grand nombre d’inconnus. Trouver une bonne idée d’entreprise, constituer une équipe managériale appropriée sont des défis considérables. Lever les fonds c’est le plus difficile parmi eux.

Votre expérience liée aux levées des fonds va varier en fonction de la personne que vous avez en face. Si cette personne a déjà été à votre place, il y a des fortes chances qu’elle tâchera de rendre votre démarche la moins douloureuse possible. C’est fréquemment le cas des business angels qui ont déjà fait leur fortune dans l’entrepreneuriat et qui ne vont pas forcement vouloir contrôler votre société ou challenger sa valorisation. Toutefois, les business angels peuvent être assez exigeants lors de l’analyse de vos prévisions financières, votre perspicacité opérationnelle, vos jalons ou la feuille de route de votre produit.

La recherche du financement auprès des investisseurs en capital, les fonds de venture capital, peut s’avérer très douloureuse si vous ne savez pas ce que vous faites. L’une des parties les plus pénibles peut être la durée de la finalisation de la levée des fonds. Quelque part vous ne pouvez pas en accuser les VC. Ils utilisent l’argent d’autres personnes et organisations qui constituent leur fond, donc ils doivent s’assurer qu’ils prennent une décision d’investissement seine et apte à générer les retours attendus. Certes, il y a toujours des exceptions, notamment dans les secteurs qui se développent très vite, mais globalement la levée des fonds en un processus long.

L’un des inconvénients que vous pouvez rencontrer en tant qu’entrepreneur face aux VC, c’est qu’ils ne vous donnent généralement pas de raisons de refus de financement. Vous ne devez pas forcement vous soucier du fait qu’ils vous ont refusé, car la levée des fonds, c’est juste un jeu de nombres : plus grand est le nombre d’investisseurs que vous rencontré, plus vous aurez la probabilité de trouver le financement souhaité. Mais vous voulez connaitre la raison de refus afin de mieux vous préparer pour la présentation de votre projet à un autre fond.

La majeure partie des investisseurs ne voudront pas vous donner les raisons réelles de leur refus de vous financer, car ils ne veulent pas que vous ayez une opinion négative d’eux. Cette opinion compte au cas où plus tard vous chercherez le financement pour votre idée géniale suivante. De l’autre côté, vous serez, probablement étonné à quel point certains entrepreneurs ne veulent pas entendre le feedback réel sur leur projet.

Dans tous les cas, lors de votre levée des fonds les investisseurs ne doivent pas penser que vous mourez d’envie d’avoir leur argent. Si lors de votre pitch vous semblez être bien dans votre peau et assez indifférant par rapport à leur argent, c’est dans cette situation qu’ils seront réellement intéressés par votre projet. Bien entendu, votre effet de levier dans vos rapports avec les investisseurs est plus grand lorsque vous avez déjà un prototype qui fonctionne ou le produit qui se vend. Dans cette situation vos revenus tournent à une grande vitesse en vous pouvez choisir tout investisseur qui vous plait.

Lever les fonds peut prendre jusqu’à 9 – 12 mois. Les miracles se produisent de temps en temps. J’ai vu plusieurs cas où les fonds ont été levés en moins de 24 heures. Une fois j’ai vu une levée de $100 millions qui a duré trois heures et a été fait lors d’un déjeuner, avec les schémas désignés sur une serviette de table. Toutefois, cela n’arrive pas tous les jours et dépend de beaucoup de facteurs, y compris la situation économique générale.

Un conseil – ne comptez pas que votre levée des fonds se passera aussi vite que vous le voudrez. Vous devez avoir une réserve des liquidités suffisante pour survivre tous ce long processus qui prend toujours plus de temps que vous ne le pensez. Il faut de l’argent pour lever de l’argent.

Le secret principal de levée des capitaux est le suivent : c’est un jeu de nombres, et vous devez avoir une peau bien épaisse pour endurer tous ce processus. Vous parviendrez à le faire si vous avez une bonne idée, une bonne équipe managériale, si vous êtes capable d’apprendre en accumulant les refus des investisseurs et que vous êtes mentalement et moralement prêt à affronter ces difficultés. Tout peut aller plus vite si vous êtes dans un secteur où tout change très vite.

Allez-y. Vous pouvez le faire.

Source d’image : Wikimedia

Partages

Commentaires sont clôturés.