Oser l’international

Les entreprises françaises et le développement international est un sujet complexe. De notre point de vu, toute entreprise nouvellement créée peut et doit avoir une ouverture internationale. Point.

Vous lancez une épicerie du coin ? Créez, alors, un site internet et vendez vos produits partout dans le monde. Vous êtes dans une entreprise de taille significative ou dans une société du domaine technologique ?  Vous êtes obligé(e) de regarder vers l’international.

Quel est le frein au développement international français ?

Est-ce que c’est la méconnaissance d’autres cultures et, donc, leur peur ? Il est scientifiquement prouvé que l’être humain a peur de l’inconnu. Alors, les solutions simples existent: dans le monde actuel il est très facile de s’informer, de trouver des partenaires locaux partout dans le monde.

Est-ce que les français ont peur de mal maitriser les langues étrangères ? Mais la seule solution pour apprendre une langue est de la pratiquer, donc, d’aller rencontrer les porteurs de cette langue…

Il y a également les entreprises françaises qui osent. Qui foncent. Mais dans leurs conquêtes des terres étrangères ils arrivent souvent avec de l’arrogance de « nous allons tout vous apprendre ». Or l’art du développement exige surtout l’écoute, le regard attentif et l’adaptation de son business model aux réalités locales, tout comme un peu d’humilité.

Il est de plus en plus facile de créer une entreprise en France. Mais il faut comprendre, que son développement au cours des prochaines années se trouve surtout à l’international.

Source d’image : Wikimedia

Partages

Commentaires sont clôturés.